<< Dernier article | < Article suivant | Article précédent > | Premier article >>

Récapitulatif de l'année 2013 : les animes


Le 02/01/2014 à 02:56:09
[Version imprimable]



Allez hop, après les jeux, voilà les animes. Par rapport à l'an dernier, j'ai quand même regardé beaucoup moins d'animes, un bon tiers de moins (faut dire, j'ai plus joué, donc ça compense). Pas d'OAV, et juste deux films. Niveau séries TV par contre, j'ai essayé d'en regarder pas mal au fur et à mesure, ce qui fait qu'il y a peu de vieilles séries dans le tas (et pourtant, il me reste encore plein de DVD à mater...)

Séries

Aiura : Première fois que je regarde une série courte, avec des épisodes de 3 min, c'était plutôt rigolo, et du coup, la série complète dure 30 minutes...
Blood Lad : Série en 10 épisodes, très classique avec du vampire, du loup-garou, etc..., mais le héros est un vampire-otaku. C'est un shonen rigolo, ça se laisse suivre, par contre, les contours violets, ça fait bizarre...
Cinderella Boy : Bon, à part Lupin, il semblerait que tout ce qui soit associé à Monkey Punch soit une bouse, c'est dommage...
Cuticle Tantei Inaba : De la comédie débiloute, façon Hare nochi Guu... mais en moins bien. Evidemment, c'est le genre d'anime rempli de jeux de mots intraduisibles avec des façons de faire très japonaises, du coup, on doit louper une bonne partie des blagues...
Devil Survivor 2 The Animation : Bon, je ne m'attendais pas à du super, ça passe quand on a fait le jeu vu qu'on croise plein de démon (mais y a pas Jack Frost, mais Black Frost à la place, bizarre), par contre, j'ai l'impression que le scénariste est un joueur super mauvais vu le nombre de héros qui meurent...
Fate/kaleid liner Prisma Illya : Eh eh, si ça c'est pas du fan-service... Mais bon, c'est joli tout plein, les dessins sont soignés, j'aurai bien aimé que FSN ait le même design.
Free! : Mais nan, Free c'est pas pour les filles... Free, c'est une série de sports où il s'avère que tous les héros sont des bishonen, c'est tout... A part ça, ça se laisse suivre même si le héros est à baffer par moment...
Galilei Donna : Joli anime d'aventure, même si ça s'arrête au bout de 11 épisodes avec une fin bouclée à la va-vite, dommage...
Gatchaman Crowds : Je suis super partagé sur l'héroïne, c'est le genre de perso que je déteste... sauf que je ne l'ai pas detestée. Je suis partagé sur l'histoire aussi, avec les super-héros qui sont (plus ou moins) des gens normaux, ce qui désacralise le tout et le côté, les nouvelles technologies, c'est bien, mais en fait, c'est mal, mais en fait, c'est bien... Mais l'anime est super beau et les musiques de Iwasaki sont une tuerie !
Gin no Saji : Ca, c'est bien, mais je ne sais pas si je dois commencer la seconde saison quand elle sera diffusée, vu que je lis le manga en même temps que je préfère découvrir dans le manga en premier...
Gingitsune : Un genre de tranche de vie, sur fond de fantastique, avec une héroïne qui peut voir le héraut renard qui vit dans le temple où travaille son père, ça se laisse suivre sans déplaisir.
Hataraku Maou-sama! : Mi-aventure, mi-comédie avec un héros, le roi des démons qui arrivent dans notre monde suite à une guerre dans son royaume et se retrouve obliger de travailler dans un fast food. Il rencontre une jolie jeune fille qui va tomber amoureuse de lui, mais va être poursuivi par une autre qui vient du même monde que lui, pendant que son serviteur fait toutes les tâches ménagère et qu'un de ses généraux passent son temps sur Internet. Bref, c'est très bien écrit, mais ça se finit trop vite...
Inu to Hasami wa Tsukaiyou : Un garçon qui meurt et qui est réincarné dans un chien qui passe ses journées à lire et qui rencontre une fille qui passe son temps à vouloir le taillader, jusqu'à la moitié de la série où tout à coup elle tombe amoureuse de lui... (nan mais... OH ! C'EST UN CHIEN !!!). Bref, on sourit par moment, mais c'est pas l'anime de l'année.
IS: Infinite Stratos 2 : Je suis déçu. La première saison m'avait bien plu avec un mélange SF/Harem plutôt bien dosé, par contre, là, c'est beaucoup de harem et pas beaucoup de SF, du coup, ça tourne en boucle et même s'il y a de l'action sur la fin, en fait, on s'en fiche...
K : Ca, c'était très joli, les personnages ont un design soigné, les décors sont plein de trouvailles (je veux un papier peint qui change tout seul !), mais y a un truc qui cloche, trop de perso, trop d'enjeux, trop peu d'épisodes...
K-on!! : Ah ah, il nous a fallu un an pour voir la série en entier, pourtant, c'était très sympa K-on!!
Kakumeiki Valvrave : Bon, ya la S2 en cours en ce moment (à un épisode près, elle était finie cette année) qui relève le niveau. Valvrave met beaucoup de temps à décoller, mais la série finit sur un épisode qui est à tomber. Du coup, la S2 met la gomme et est vraiment accrocheuse (pour rappel, c'est le scénariste de Code Geass). Pour la S1, c'est une bonne série de SF mais je pense qu'il faudra mieux juger la série sur sa globalité.
Kitakubu Katsudou Kiroku : Une autre comédie débile, celle-ci, j'ai bien apprécié. Ca fait parfois dans la facilité, mais les héroïnes de la série sont bient trouvées (j'aime celle qui joue aux jeux vidéo :D) et brisent souvent le quatrième mur.
Kotoura-san : Ah, Katoura-san, une de mes séries préférées. Le premier épisode est un des meilleurs que j'ai vu, ça commence pendant 10 minutes à nous montrer la vie de l'héroïne qui dans son enfance à découvert qu'elle pouvait lire les pensées des autres, comment elle a été rejettée voire haïe par ses camarades de classe, que sa famille s'est détruite à cause de ça et comment elle a décidé de se couper du monde pour ne plus souffrir... avant de tomber sur un garçon dont les pensées sont tellement débiles qu'elles brisent en un instant toutes les défenses qu'elle a mis des années à mettre en place. La série perd peu à peu en intensité, c'est dommage, mais ça reste une très bonne comédie.
Kyoukai no Kanata : Après Free et ses beaux gosses, on passe à tout autre chose avec KyoAni, cette fois, ça donne dans le mystique, avec des concepts pas toujours simples à comprendre au début de la série, mais une fois qu'on est dedans, l'animation toujours très travaillée du studio est un plaisir pour les yeux. Une très bonne surprise.
Kyoukaisenjou no Horizon II : Cette S2 passe mieux que la première. Avec la S1, on galérait à cause des nombreux personnages présentés tous en même temps, ici, on les connait déjà et la série s'intéresse à certains en particulier, du coup, c'est plus simple et le rythme est meilleur.
Licensed by Royal : Une des rares vieilles séries vu cette année. C'est bien mais sans plus. Un genre de James Bond avec deux héros, efficace mais pas indispensable.
Little Busters! : Ahhh, Little Busters, je ne sais toujours pas quoi penser de cette série, c'est lent, il ne s'y passe pas grand chose, et pourtant, chaque semaine, sans faute, un nouvel épisode. Les personnages sont très soignés (mais je hais la voix de Komari-chan), Rin est chouette comme tout, et le scénario est super bien ficellé, les info sont données au compte goutte, du coup, on veut connaître tout comme le héros, Riki, le secret du monde ! (secret dévoilé dans la S2, et je ne l'avais pas vu venir)
Magi: The Labyrinth of Magic : Du shonen dans la moyenne. C'est inspiré par les Contes des 1001 nuits, mais ça prend un peu toutes les références et les mélange sans trop y prêter attention, Aladdin est un magicien, Ali Baba rencontre Sherazade et Morgiana a quand même plus un prénom qui rappele plus les légendes arturiennes que les content arabes. Mais bon, ça se laisse suivre, pas de baisse technique durant la série, et la S2 a commencé il y a peu.
Maoyuu Maou Yuusha : Encore un mélange bizarre, heroic-fantasy et... économie ! Avec des humains à la ramasse et des démons en avance qui leur amène la pomme de terre pour se nourir même en hiver et autres joyeusetés pour améliorer leur quotidien, et puis bon, l'héroïne a quand même de(ux) sacrés bons arguments !
Muv-Luv Alternative: Total Eclipse : C'était nul... nul... nuuuuuuul.......
RDG: Red Data Girl : Mmm, très japonais par certains aspects (les esprits, la magie tout ça), avec des héros adolescents en particularité l'héroïne qui découvre la vie alors qu'elle a toujours vécu recluse. Dans la moyenne.
Robotics;Notes : Série de SF, le rythme est assez lent, mais l'histoire est très sympa. Va falloir que je pense un jour à regarder Chaos;Head et surtout Steins;Gate.
Shingeki no Kyojin : Bon bin, l'anime de l'année, what else? Y a pas mal d'épisodes un peu planplan rajoutés au milieu pour rallonger l'histoire, mais quand ça y va, ça y va ! Le genre de séries où il ne faut s'attacher à personnes, et techniquement, c'est au poil ! (ah, les scènes où les héros slaloment entre les maisons et les titans sont des tueries)
Suisei no Gargantia : Ca, j'ai beaucoup aimé, dommage que ça se finisse trop vite. Les designs sont super et les perso intéressants.
Super Seisyun Brothers : Une autre série avec des épisodes de 4 min, rigolo, mais inférieur à Aiura
Tamako Market : Et encore un KyoAni où il ne se passe pas grand chose, mais c'est joli, et rigolo, et à coup de 20 min par semaine, ça passe sans soucis.
Uchouten Kazoku : Je ne suis pas d'accord avec tout dans cette série, les Tanuki blasés qui se disent que s'ils se font bouffer à la fin de l'année par les humains, c'est pas grave, ça ne passe pas, mais pour le reste, j'ai adoré, les personnages sont travaillés, quand ils sont en tanuki ils sont super mignons, les histoires sont souvent drôles et vers la fin, la série a même réussi à me faire verser une petite larme :')
Ulysses 31 : Bon, ça, par exemple, c'est pas une série récente, mais c'était très bien. Certains designs ont mal vieilli mais dans son ensemble, ça reste super. Et je suis persuadé qu'avec ses cheveux blancs et sa boule rouge au-dessus de la tâte, Themis est un croisement entre une humaine et un moggle :/
Watashi ga Motenai no wa Dou Kangaetemo Omaera ga Warui! : WataMote, c'est mal. C'est rigolo, mais ça ne devrait pas, c'est comme voir un handicapé qui tombe de son fauteuil et ne peut pas se relever, il faut l'aider, mais à la place, on se moque de lui... En même temps, dans le cas présent, l'héroïne ne fait pas grand chose pour qu'on ait envie de l'aider. Bref, c'est mal ! (mais la série est bien)
Yuyushiki : En hop, encore une comédie avec des jeux de mots intraduisibles. Un peu moins bien que Kitakubu Katsudou Kiroku mais définitivement mieux que Cuticle Tantei Inaba

Films :

Appleseed Saga Ex Machina : Je l'ai regardé il y a longtemps, du coup, je ne me souviens même plus s'il m'avait bien plu ou pas... C'est mauvais signe...
Piano no Mori : Bon film, ça, j'ai bien apprécié.

Abandonnés en cours de route :

BlazBlue: Alter Memory : J'en attendais pas grand chose... j'ai tenu 4 épisodes et j'ai laissé tombé.
Bakumatsu Gijinden Roman : Décidement, comme je disais plus haut, Monkey Punch = déception... La lecture a planté en cours du premier ép, je n'ai pas trouvé le courage de la relancer...
Ginga Kikoutai Majestic Prince : Ca aurait pu être bien, design de Hirai Hisashi (Gundam Seed) mais les héros sont à jetter et le scénario ne vaut pas mieux.
Love Live! School Idol Project : C'était peut-être pas mal... mais je ne suis pas le public visé par ce genre d'animes (des filles qui veulent devenir des idols), du coup, j'ai tenu 3 épisodes...

Mon top 3 :

3- Gatchaman Crowds
2- Uchouten Kazoku
1- Shingeki no Kyojin


Mon flop 3 :

3- Infinite Stratos 2
2- Muv Luv Alternative
1- Cinderella Boy






Bookmark and Share
Pas de commentaires
merci de répondre à la question : êtes-vous un humain ou un robot ?
Je suis un
<< Dernier article | < Article suivant | Article précédent > | Premier article >>
Ma chaîne Youtube- Kouryu
About moi

J'aime les jeux vidéo, les mangas, les jeux vidéo, les animes, les jeux vidéo, la musique, les jeux vidéo et je collectionne tout ce qui a touche à Mario.
Accessoirement, je tiens ce blog de manière particulièrement aléatoire...
Derniers commentaires :


Actuellement 618 articles en ligne et 5744 commentaires.

Flux RSS :

Les articles :
Fichier RSS concernant les articles

Les commentaires :
Fichier RSS concernant les commentaires