<< Dernier article | < Article suivant | Article précédent > | Premier article >>

Super Princess Peach


Le 28/12/2015 à 03:19:57
[Version imprimable]



Le Blog de Matt - Super Princess Peach Grand amateur et grand collectionneur de Mario, c'est avec une certaine curiosité que j'avais envie de me lancer dans ce Super Princess Peach, jeu sur DS où c'est, comme son nom l'indique, la princesse qui a, pour le temps d'une aventure, le rôle principal.

L'histoire, comme tout bon Mario qui se respecte, est cousus de fil blanc : Bowser a finalement réussi à enlever Mario, et la gentille princesse se dit que pour une fois, ça serait pas mal qu'elle se décarcasse. Du coup, Papy Champi lui prête Perry, le parapluie magique qui l'aidera dans sa quête (principalement en matraquant ou en avalant les ennemis) et c'est parti pour l'aventure.

Bon, le jeu a pas mal de points positifs et un gros point négatif ! Mais gros, très gros, trop gros à mon sens à tel point que ça a été rédhibitoire pour moi...

Commençons par ce qui est bien : le jeu est joli, tout en 2D avec un rendu assez proche du premier Mario & Luigi. Les sprites sont expressifs et les décors colorés.

Le jeu vise un public enfantin, et dans son ensemble il n'est pas très difficile. Les niveaux sont longs, et découpés en plusieurs parties suffisamment différentes les unes des autres pour qu'on n'ait pas l'impression de voir encore et toujours les mêmes décors.

Outre son parapluie-matraque, la princesse a des pouvoirs ! Pas de fleur de feu ou de tanuki ici, Peach a une barre d'énergie qui se remplit quand le parapluie avale les ennemis, et qui permet d'utiliser quatre pouvoirs. Sur l'écran du bas, quatre émotions sont représentées : joie (qui permet de voler), rage (qui met le feu au bois et fait fondre la glace), tristesse (qui la fait courir très vite et dont les larmes peuvent faire grandir les plantes) et calme (qui remet des points de vie). Il faut donc passer d'une émotion à l'autre que ce soit pour avancer dans les niveaux ou battre les boss.

Le jeu a une bonne durée de vie, à peu près 5h pour arriver au boss de fin (ça fait peu, mais après New Mario 2 et Mario 3D Land finis en moins de 4h, ça paraît plus raisonnable), et n'est jamais trop prise de tête. Voilà le gros problème, qui m'a fait arrêter le jeu, et si toi, lecteur, tu découvres ce texte avant de commencer le jeu, tant mieux pour toi. A l'instar des autres Mario, il y a trois objets à récupérer dans chaque niveau (trois pièces habituellement, mais ici, ce sont trois Toad). Si dans les autres Mario il n'était pas nécessaire de toutes les ramasser, ou simplement d'en ramasser un certain nombre, ici, les créateurs du jeu ont eu la bonne idée d'obliger le joueur a sauvé TOUS les Toad avant de pouvoir s'attaquer au dernier boss. Et bien évidemment, on ne l'apprend qu'une fois arrivé à la porte du boss... J'ai dû louper 1/3 des Toad, du coup, je n'ai absolument aucune envie de reprendre la plupart des niveaux à la recherche de ces maudits champignons... Dommage, je verrai le combat final et la fin sur Youtube. Si je l'avais su dès le début, j'aurai sans doute fait plus attention...

C'est dommage, j'aurai bien aimé le finir, le reste n'est pas désagréable, très coloré, avec des sprites mignons et plein de bonnes idées de gameplay. Mais la fin m'a déçu et je n'ai aucune idée de tout refaire, alors tant pis...




Bookmark and Share
Pas de commentaires
merci de répondre à la question : êtes-vous un humain ou un robot ?
Je suis un
<< Dernier article | < Article suivant | Article précédent > | Premier article >>
Ma chaîne Youtube- Kouryu
About moi

J'aime les jeux vidéo, les mangas, les jeux vidéo, les animes, les jeux vidéo, la musique, les jeux vidéo et je collectionne tout ce qui a touche à Mario.
Accessoirement, je tiens ce blog de manière particulièrement aléatoire...
Derniers commentaires :


Actuellement 618 articles en ligne et 5744 commentaires.

Flux RSS :

Les articles :
Fichier RSS concernant les articles

Les commentaires :
Fichier RSS concernant les commentaires