<< Dernier article | < Article suivant | Article précédent > | Premier article >>

Récapitulatif de l'année 2012 : les anime


Le 06/01/2013 à 04:01:51
[Version imprimable]



Voilà, après le récapitulatif des jeux vidéos de l'année 2012, voici le tour des animes. Bizarrement, comme l'an dernier, j'ai la sensation d'en avoir moins regardé, alors que finalement, les chiffres sont sensiblement identiques. Allez, c'est parti !

SERIES

Aa! Megami-sama!: Chichaitte Koto wa Benri da ne : Mmm, celui-là, je l'avais commencé il y a des années (et je pèse mes mots...) et j'ai enfin trouvé la motivation de le regarder. Je ne sais même pas pourquoi j'avais laissé tomber, vu que les mini-goddess, c'est mignon comme tout, rigolo, et ça se laisse regarder tout seul... Et puis, Belldandy, quoi !
Android Kikaider: The Animation : Adapté d'un manga de Shotaro Ishinomori, le papa de Kamen Rider. Comme son grand-frère, Kikaider a eu également droit à sa version Tokusatsu. Dans le cas présent, c'est un anime en en 13 épisodes, c'est pas mal, ça propose une petite réflexion sur l'humanité tout ça, tout ça, puisque le héros, Kikaider, est un robot avec un circuit qui lui confère une conscience (du nom de Gemini, rapport à Pinocchio...)
C : Apprenez la finance en regardant des animes. C, je suis partagé, si les décors sont plutôt jolis, le design de base est assez ignoble. Mais bon, ce que j'en retiens, c'est Taku Iwasaki à la musique, et Lotus Juice aux chansons, oh yeah !
Choujikuu Seiki Orguss : Orguss, ah ah... Il s'agit de la "suite" de Macross. Même si l'histoire n'a rien à voir, la série a été crée un an après le Macross original par une équipe quasiment identique. Malheureusement, autant j'ai adoré Macross, autant Orguss, ça ne fonctionne pas du tout. Si on arrive à s'attacher aux personnages principaux, les secondaires sont assez quelconques, les designs des vaisseaux et des planètes sont bancals, bref, déception...
Chuunibyou demo Koi ga Shitai! : Ahhh, Chuunibyou, la mega-surprise de 2012. J'ai commencé par hasard sans savoir ce que c'était, puis je me suis rendu compte que c'était du kyoani, et finalement, c'était super. C'est un peu dommage que l'anime passe d'une série humoristique à quelque chose de plus sérieux, les premiers épisodes m'ont fait meilleure impression, mais ça reste d'un très bon niveau tout du long. Et puis, faut dire ce qu'il en est, mais c'est super beau.
Cluster Edge : Mmm, Cluster Edge, il a fallu que je retourne voir sur Internet vu que je ne m'en souviens pas... C'est pourtant une série en 25 épisodes, mais je l'ai zappée complètement de mon esprit, c'est dire comme c'était bien...
Dai-Guard : Petite série de mecha sympatoche. Le héros est un grand garçon toujours le sourire aux lèvres, prêt à aider son prochain, le genre de héros qui met du baume au coeur. A côté de ça, le pitch de départ diffère du reste, puisque c'est une série de robot géant, mais le robot en question, construit par l'armée pour lutter contre un envahisseur qui n'est jamais apparu, a été revendue à une société privée. Du coup, qui dit société privée dit gestion serrée des frais engagés par les sorties du robot. Donc généralement, on voit la petite équipe qui passe son temps avec les sponsors au téléphone à devoir se justifier pour un oui, pour un non.
Devilman Lady : Qui dit Devilman Lady dit Go-Nagai. C'était comment ? Je sais plus, ça se laissait regarder, mais ça ne m'a pas laissé un souvenir impérissable.
Dokkoida : Ca, c'était rigolo. Le pitch de base est bien débile, un japonais qui sort de sa campagne et arrive à Tokyo où il rencontre une extra-terrestre qui lui donne un costume de super-héros. Il va se retrouve face à des méchants pas si méchants et une compétitrice sexy, et tout ce petit monde se retrouve à vivre dans la même pension... sauf que habillés de manière normale, ils ne se reconnaissent pas, ah ah...
Dororon Enma-kun Meeramera : Ca c'était cool, qu'est-ce que je me suis marré ! C'est encore du Go-Nagai, mais pas de robots géants ou de créatures mi-homme, mi-diable... Quoi que. Ca raconte l'histoire d'Harumi, une petite fille tout ce qu'il y a de plus normale qui rencontre Enma, le fils du roi des enfers. Après, c'est très drôle, souvent sexy, avec la pauvre Yukihime qui se retrouve souvent à poil, mais sans jamais tomber dans le pervers.
El Cazador de la Bruja : Bonne surprise, puisque c'est la première série de Bee Train où on ne s'endort pas en regardant...
Eureka Seven AO : J'ai vu que les avis sur Internet n'était pas tendre, personnellement, j'ai bien aimé. C'est indéniablement inférieur à l'original, mais ça reste magnifique, on s'en prend plein les yeux.
Final Approach : Me souviens plus... Ca devait pas être terrible...
Hi no Tori : Ah, Hi no Tori, j'ai a-do-ré le manga, l'anime est pas mal, mais forcément, résumer les 11 volumes du manga en 12 épisodes, c'est tout simplement impossible, on perd énormément... mais ça reste quand même une bonne série.
Kyoukaisenjou no Horizon : Je suis partagé. C'est joli, ça bouge bien, l'histoire est pas mal, mais... il y a trop de personnages, une trame trop complexe, le temps de comprendre qui est qui, la moitié de la série est passée. C'est trop fouilli, c'est dommage (ça ne m'empêche pas d'avoir commencé la seconde saison)
Lost Universe : Mmm, ça, c'est vieux. C'est de la bonne vieille SF de la fin des années 90, et ça tape un peu de tous les côtés, le héros qui a un sabre laser comme dans Star Wars, qui a une cape comme Albator, qui a une copilote qui est une machine comme Cobra, on mélange un peu tout et on sert chaud, mais ça se laisse voir.
Macross : Ahhhh, Macross ! Macross ! La série originale, celle par quoi tout a commencé. La réponse à Gundam en version romanesque, avec des combats qui pètent et une histoire d'amour (et des chansons pour vendre des disques). La série se divise en deux parties, de l'épisode 1 à 27 qui raconte la guerre humains - zentradi, ça, c'est super, et de l'épisode 28 à 36, qui explique ce qui se passe après, et qui est beaucoup moins intéressant. Ceci étant, ça reste une super série, qui se laisse regarder avec grand plaisir, malgré son âge !
Macross 7 : Bon, après Macross, il y a eu Macross 7 dans les années 90. Oh, ça sent bon les années 90 avec des designs bien kitch de l'époque. Macross 7, je suis partagé. Le début est super long à se mettre en place, surtout que le héros, Nekki Basara, on a envie de lui coller des torgnoles... Il se la pète avec sa super-Valkyrie, se pointe en plein milieu des combats opposants les humains aux envahisseurs, se met à jouer de la musique en espérant que les vilains méchants vont comprendre son message. Autant dans Macross, l'utilisation de la musique passait super bien, autant là, on a un peu l'impression que ça sert à rien... Même si dans la seconde moitié de la série, ça commence à servir, et du coup, l'anime devient de plus en plus intéressant, mais ça ne vaut pas...
Macross Frontier : Ahhhh, Macross Frontier, LA série de l'année (même si ça date de 2008, mais passons). Les personnages sont beaux et intéressants, l'histoire est intelligente est prenante, la musique est signée par Yoko Kanno (pas besoin d'en dire plus), les chansons sont géniales et surtout, les combats détruisent tout. J'ai regardé Gundam AGE en même temps que Frontier, et si Frontier date d'il y a 4 ans, les combats explosent ceux de Gundam, avec des mouvements de camera dans tous les sens, c'est la folie ! (on sent que j'ai aimé ?)
Mahou Shoujo Madoka Magica : Je ne vais pas en écrire des kilos, tellement a déjà été dit dessus, mais si un jour on m'avait dit que je regarderai un anime de Magical Girls et que j'aimerai ça... (ceci étant, avec les Japonais, faut jamais dire jamais). Du coup, comme ça a été vu cette année, les films récap qui sont sortis il y a peu n'ont aucun intérêt. Par contre, Madoka, meilleur générique de fin du monde !
Mars Daybreak : Je ne sais pas pourquoi, je ne l'avais pas regardé à l'époque, finalement, j'ai pris les DVD, et j'ai bien fait. Une histoire de mecha qui, cette fois, ne combatte pas dans les airs, mais sous la mer, why not? L'histoire est bien ficelée et les personnages sont tous intéressants (même si le design de certains est discutable). Et puis bon, y a Vestemona, quoi...
Mobile Suit Gundam AGE : Bon, Gundam AGE, mmm... Autant j'avais adoré Gundam OO, mais là, AGE, ça a été la mega-déception... L'histoire est un peu facile (même si le fait qu'elle se passe sur plusieurs générations est appréciable), mais ce sont surtout les designs qui m'ont gêné (c'est comme les Sentai, on voit que c'est clairement fait pour vendre des jouets) et les combats qui manquent cruellement de punch... C'est dommage, parce que la série propose quand même quelques moments de bravoure qui donne envie de continuer. Surtout aux alentours de l'épisode 10, j'y ai cru à mort, après une petite dizaine d'épisodes plan-plan, y a une suite d'épisodes qui tue bien... Et ça retombe...
Ouran Koukou Host Club : Ahhh, l'autre Haruhi ! Je n'avais pas regardé à l'époque, quelle idée ! Certainement l'une des meilleures comédies de l'année. Faut pas être allergique au style Shojo, mais qu'est-ce qu'on se marre. L'héroïne est doublée par Maaya Sakamoto, qui est également interprète de nombreux génériques d'animes, du coup, quand j'entends un générique chanté par elle, j'ai l'impression que c'est l'héroïne qui chante...
Planetes : Oh, j'avais commencé ça il y a longtemps, et j'ai enfin fini cette année. C'est le genre de séries qui n'a pas de vrai défaut... mais pas de vraie qualité. Du coup, ça se laisse voir, mais ça ne reste pas des mois en tête...
Ryuusei Sentai Musumet : Un anime qui parle de Sentai ! Et où les héros sont des héroïnes, ça aurait du me plaire, mais en fait bof... Ca va pas chercher très loin, l'héroïne principale a une période de doute qui plombe une bonne partie de la série, bref, pas très intéressant...
Smash Hit : Je sais plus de quoi ça parle, de mémoire, il y avait beaucoup de plans de petites culottes, du coup, ça ne m'a pas marqué...
SoulTaker : Je pensais que j'allais aimé, ça, c'est dirigé par Akiyuki Shinbou, qui a également dirigé Madoka, mais c'est le genre de séries que je déteste, avec des plans fixes dans tous les sens, qui changent toutes les trois secondes, avec des couleurs improbables, le genre de trucs qui filent mal à la tête...
Sword Art Online : Ca, c'était bien. De l'heroic-fantasy qui n'en est pas vraiment puisque ça se passe dans un jeu vidéo dans le futur. Mais faut dire que tout est soigné dans la série, les personnages principaux sont touchants, la technique est au top, les ziq sont signées Kajiura, et le tout mélangé passe très bien. Il y avait le cap de la mi-série qui était loin d'être gagné avec un retournement de situation qui aurait pu être mal géré, mais même pas. Clairement parmi les meilleurs animes de l'année !

FILMS

Karigurashi no Arrietty : Les films de Ghibli toujours en retard, vu que je les mate en blu-ray plutôt qu'au ciné. Arriety m'a laissé un bon souvenir. L'histoire est chouette, c'est beau comme un Ghibli, pas déçu.
Macross 7: Ginga ga Ore wo Yonde Iru : C'est un "film" qui dure 30 minutes, mais faut reconnaître que techniquement, il est plutôt joli.
Macross Frontier: Itsuwari no Utahime : Le film de Macross Frontier, qui reprend en partie la série originale, c'est en tout cas toujours aussi efficace.
Macross Frontier: Sayonara no Tsubasa : Et le second film qui clôture le tout, toujours du très bon.
Macross: Do You Remember Love? : J'ai commencé l'année avec Macross en janvier, je la finis avec Do You Remember Love? en décembre. Comme le film de Frontier "Itsuwari no Utahime", il reprend en partie la série, mais en modifiant deux-trois trucs. Ce qui est amusant, c'est que toutes les séries qui suivront se basent sur le film plutôt que sur la série (le design des Zentradi notamment).
Sonic Soldier Borgman: Lover's Rain : Meh, j'avais acheté ça a pas cher, et ça les valait...
The Celestial Railroad : Olah, j'avais ça qui trainait sur un DVD, c'est un film en image de synthèse, c'est joli, mais voilà, quoi...

OAV

Black Lagoon: Roberta's Blood Trail : Mmm, les OAV de Black Lagoon qui sont centrées sur Roberta, pas mal du tout, par contre assez sanglant... En tout cas, toujours un plaisir de revoir Revy et le reste de la bande.
Code Geass: Nunnally in Wonderland : Un peu déçu. Lelouch qui raconte à Nunnaly l'histoire d'Alice, revisitée avec tous les personnages de la série en caméo. C'est pour le plaisir, mais ça n'a pas grand intérêt...
Eureka Seven AO: Jungfrau no Hanabana-tachi : Visitons la Suisse avec Pier Piper, c'est joli tout plein, ça flate la rétine, et Ao qui se déguise en fille et est le portrait craché d'Eureka, c'est drôle.
Gestalt : J'avais payé ça 2€ en convention, et finalement, ça les valait...
Highschool of the Dead: Drifters of the Dead : J'avais bien aimé HotD, en faisant abstraction du côté fan-service et en se limitant au côté zombie, mais là, c'est que du fan-service, donc pas vraiment d'intérêt...
IS: Infinite Stratos Encore: Koi ni Kogareru Sextet : J'avais bien aimé IS, mais l'OAV, je ne m'en souviens même pas...
Macross Flash Back 2012 : Ca aussi, c'est du fan-service, mais dans un autre style, vu que c'est une suite des chansons de Macross avec des images du film et de la série...
Macross II: Lovers Again : Ahhh, Macross II, j'en avais entendu du mal... Et c'est justifié. C'est peut-être pas aussi mauvais que je l'avais imaginé, mais c'est quand même pas terrible. Clairement le moins bon de toute la saga Macross.
Macross Zero : A l'inverse de Macross II, Macross Zero, c'est super. 5 OAV qui racontent ce qui se passe juste avant Macross, et avec de nombreux éléments qui trouvent des explications dans Macross Frontier (sauf que ça a été réalisé plusieurs années avant Macross Frontier).
Mazinkaiser : Je ne me souviens plus... C'est le problème des Go-Nagai, ça se regarde, mais ça marque rarement...
Mazinkaiser SKL : SKL par contre, je m'en souviens déjà mieux, faut dire qu'il sort un peu des sentiers battus, avec un robot badass qui se bat à coup de flingue ! M'enfin, ça reste pour les amateurs du genre.
Mazinkaiser: Shitou! Ankoku Dai Shogun : Bon bin là, c'est une OAV toute seule, du coup, je ne sais plus non plus...
Sonic Soldier Borgman: Last Battle : Une OAV qui se trouvait avec le film cité plus haut, pareil, pas marquant...
Tokyo Babylon : C'était, mmm, je sais pas... Un peu mieux que les OAV de RG Veda vues l'année d'avant. Si, c'était pas mal. Mais bon, mieux vaut connaître le manga pour vraiment apprécié (je ne connais pas le manga...)

je ne vais pas faire un flop 3, il n'y a rien qui m'a vraiment déçu, pas de séries qui m'ont vraiment déçu comme l'an dernier, simplement des séries qui ne m'ont pas marqué parce que ça ne valait pas grand chose, par contre, j'y vais de mon petit top 3 :

3ème position :



Madoka, pour son scénar, et son générique de fin !

2ème position :



Sword Art Online, pour ses 25 semaines où j'ai attendu fébrilement d'avoir un nouvel épisode à me mettre sous la dent !

1ère position :



Macross Frontier, forcément, que j'ai dévoré en à peine 3 semaines !

Bon, la cuvée 2012 n'a pas été mauvaise, avec quelques séries vraiment exceptionnelles. J'espère qu'il en sera de même pour 2013, je vais en tout cas tâcher de continuer à regarder au fur et à mesure des séries récentes.

Je fais un petit aparté niveau manga, puisque depuis le milieu de l'année, je me suis replongé dans la lecture, j'en profite vu que j'ai le temps au boulot. Je n'ai pas du lire autant depuis 2008, quand j'avais commencé mon précédent boulot et que je n'avais pas accès au net :p Petit récapitulatif de ce que j'ai lu durant ces six derniers mois :

- Ah My Goddess, 40 tomes
- Dragon Ball, du 13 au 42
- Blame, je m'étais arrêté au tome 6 à la première lecture, j'ai repris depuis le début, 10 tomes
- Blame Gakuen, 1 tome
- Abara, du même auteur, 2 tomes
- Fate/Stay Night, 12 tomes pour le moment, c'est pas très jojo, mais ça va un peu plus loin dans le détail que l'anime
- 7 milliards d'aiguilles, petite histoire sympatoche en 4 tomes
- Black Jack Neo, Black Jack version bishonen en 2 tomes
- Doubt, grosse déception, je m'attendais à mieux, 4 tomes
- Gunnm Other Stories, 1 tome
- Hunter X Hunter, il me restait 6 ou 7 tomes à lire
- Inu-Yasha, une dizaine de tomes en retard
- Jumbor Angzengbang, la seule nouveauté de l'année, ça... Le dernier Hiroyuki Takei, l'auteur de Shaman King, dommage, il essaye de compresser trop de personnages en à peine 2 tomes...
- Kimengumi, j'ai lu les 4 tomes que je n'avais pas lu, il m'en manque, mais ils sont introuvables T___T
- Manhole, ça, c'était très très bien, 3 tomes
- Evangelion, repris du début, 13 tomes (la fin en 2049, je pense)
- One Piece, une dizaine de tomes de retard, toujours aussi bien !
- Rinne, le dernier Takahashi, on se rapproche d'un humour à la Ranma, mais peut-être un peu moins bien, 10 tomes
- Shin Megami Tensei, pas grand chose à voir avec les jeux, mais ça se laisse lire, 10 tomes
- Shiori et Shimiko, manga mi-fantastique, mi-horreur, ça ne fait pas vraiment peur, mais c'est plein de bonnes idées, 5 tomes
- Sorcerer Hunters, 13 tomes, dans la collection Convini, avec des manga à 3€ le tome, dommage qu'ils n'en aient pas sorti plus dans cette collection !
- Birdy, 11 tomes, dommage, la traduction française s'est arrêtée...
- Wingman, 5 tomes pour le moment, depuis le temps que j'attends ça !!
- Yamato, 2 tomes pour l'instant, c'est pas super, vu que ce n'est pas l'original de Matsumoto
- Zetman, 2-3 tomes
- Et en ce moment, je suis sur Keroro, déjà 17 tomes lus !

Ca en fait de la lecture ! Mais mes étagères se vident... Il m'en reste encore, mais dans un format trop grand pour que je les emmène au boulot...





Bookmark and Share
Pas de commentaires
merci de répondre à la question : êtes-vous un humain ou un robot ?
Je suis un
<< Dernier article | < Article suivant | Article précédent > | Premier article >>
Ma chaîne Youtube- Kouryu
About moi

J'aime les jeux vidéo, les mangas, les jeux vidéo, les animes, les jeux vidéo, la musique, les jeux vidéo et je collectionne tout ce qui a touche à Mario.
Accessoirement, je tiens ce blog de manière particulièrement aléatoire...
Derniers commentaires :


Actuellement 618 articles en ligne et 5744 commentaires.

Flux RSS :

Les articles :
Fichier RSS concernant les articles

Les commentaires :
Fichier RSS concernant les commentaires