<< Dernier article | < Article suivant | Article précédent > | Premier article >>

Guacamelee!


Le 17/03/2015 à 10:28:55
[Version imprimable]



Le Blog de Matt - Guacamelee! Petit avis rapide sur Guacamelee, jeu que je voulais faire depuis longtemps et j'ai profité de son passage sur le PS+ pour le récupérer. Le jeu est disponible sur PS3 et sur Vita, et c'est sur cette dernière que je l'ai fait. L'expérience aurait sans été un peu plus simple voire un peu meilleure sur grand écran avec une manette de taille normale, mais ça passe quand même (relativement) tout seul sur la portable.

Guacamelee, c'est un jeu du studio canadien DrinkBox, fondé par des membres de l'ancien studio Pseudo Interactive qui a fait... pas grand chose... DrinkBox a également fait Tales from Space: Mutant Blobs Attack, auquel je n'ai pas encore joué mais qui m'attend également grâce au PS+ (message subliminal : le PS+, c'est bien). Bref, Guacamelee, c'est un Metroidvania, le deuxième meilleur style de jeux du monde - juste après les rpg - Le jeu n'est pas très long, puisqu'il m'a fallu un peu moins de 6h pour en voir la fin (la mauvaise fin, mais il faut se taper quelques donjons archi difficiles pour pouvoir voir la vraie fin donc tant pis), ce qui est un poil court, mais pour le prix payé, ça me va.

Guacamelee, c'est l'histoire d'un gentil héros muet qui voit la fille dont il est amoureux enlevée par un vilain méchant. Tout cela est très classique, sauf qu'il faut placer le décor : le jeu se déroule au Mexique ! Avec ses tacos, sa musique, son jour des morts, et Juan, le héros qui trouve un masque magique qui le change en luchador, un catcheur aux pouvoirs incroyables !

S'en suit donc une demi douzaine d'heures à traverser des mondes et arpenter de longs couloirs. Metroidvania oblige, un nouveau pouvoir obtenu à la fin d'un donjon permet d'en découvrir un nouveau qui débouche sur un nouveau pouvoir et donc sur un nouveau donjon, bref, vous connaissez le style.

Au niveau des points positifs, l'ambiance du jeu est excellente. A l'exception de la musique (mais j'y reviendrai plus tard), on se croirait vraiment au Mexique (je dis ça comme si j'y étais déjà allé...). Les niveaux sont bien construits, on peut arriver au boss de fin quasiment en évitant les aller-retour inutiles, et même s'il y en a quelques uns à faire, la carte accessible à tout moment montre le lieu où l'on doit se rendre, impossible de se perdre, donc. Le système de combat est sympathique, même si la Vita n'est pas l'idéal pour jouer. Les capacités augmentent au fur et à mesure, le héros peut taper les ennemis puis, une fois qu'ils sont sonnés, tel un bon catcheur, il peut les choper pour les envoyer se cogner aux autres. Le jeu complique la donne avec un pouvoir permettant de passer du monde des vivants au monde des morts, certains ennemis apparaissant dans les deux mondes, d'autres n'apparaissant que dans l'un ou l'autre, il faut parfois jongler dans une même zone de combat entre les deux mondes.
Autre bon point, le jeu est un melting pot de référence à l'univers vidéoludique, voire à la culture geek avec des panneaux dans les villes qui font bien référence à des jeux, mais dans une version revue à la sauce enchilada.

Au niveau des points négatifs, même si techniquement, l'ambiance musicale fait mexicaine, j'ai été déçu par les mélodies qui sont dans l'ensemble assez peu mémorables. Ca se laisse écouter pendant le jeu, mais c'est tout. Pourtant, je n'ai rien contre une bonne musique de mariachi (je voulais mettre un lien mais je ne trouve pas ce que je veux, tant pis...).
La seule autre hombre (ah ah) au tableau, c'est le pic de difficulté en fin de jeu. Si au tout début on nous apprend comment esquiver les attaques, on peut très bien faire le jeu sans les utiliser. Sauf que d'un coup, une fois arrivé à l'avant-dernier boss, elles deviennent absolument obligatoires et nécessitent donc de modifier sa façon de jouer.
Il y a également quelques passages de plateformes bien prises de tête, avec des sauts millimétrés, mais au moins, le jeu fait bien les choses puisqu'en cas de chute dans le vide, on reprend dans la seconde, et exactement là où on se trouvait avant de tomber, du coup, même s'il faut pas mal d'essais dans certains cas, ça n'est pas non plus prise de tête.

En conclusion, Guacamelee! est un Metroidvania très sympa, un jeu comme on en aimerait en voir plus souvent. La montée en difficulté à la fin est un peu mal dosée, mais en persévérant, on en vient à bout. La durée de vie est un poil courte, mais le jeu rajoute un challenge optionnel pour ceux qui en veulent encore plus. Bref, je voulais y jouer, et je ne regrette vraiment pas.






Bookmark and Share
Acheter sur Play-Asia

Acheter sur Amazon.fr

1 commentaires | Bas de page

Kenny @ www le 05/08/2015 à 02:02:52

Hello. Je suis de ton avis, c 'est un jeu fort sympathique et prenant. Je déplore toutefois une durée de vie assez courte, mais c 'est tout de même un divertissement très agréable. Ciao !

merci de répondre à la question : êtes-vous un humain ou un robot ?
Je suis un
<< Dernier article | < Article suivant | Article précédent > | Premier article >>
Ma chaîne Youtube- Kouryu
About moi

J'aime les jeux vidéo, les mangas, les jeux vidéo, les animes, les jeux vidéo, la musique, les jeux vidéo et je collectionne tout ce qui a touche à Mario.
Accessoirement, je tiens ce blog de manière particulièrement aléatoire...
Derniers commentaires :


Actuellement 618 articles en ligne et 5744 commentaires.

Flux RSS :

Les articles :
Fichier RSS concernant les articles

Les commentaires :
Fichier RSS concernant les commentaires